Catherine, salariée dans une banque et déléguée du personnel :

La médiation a sa place dans l'entreprise. La démarche est rassurante à deux niveaux. Il faut l'accord de l'employeur qui fait preuve d'humilité en proposant la médiation. Il reconnaît ses limites en acceptant de l'aide. De ce fait, l'image que j'avais de l'entreprise et de la DRH en est sortie grandie. En proposant la médiation, l'entreprise a montré qu'elle acceptait d'investir pour ses salariés. La proposition prouve également le parcours de partenariat entre l'employeur et le CHSCT.
Autre point rassurant, l'indépendance du médiateur qui ne rendra aucun compte. Ainsi plusieurs choses ont contribué à me donner confiance : le partenariat employeur/CHSCT, l'indépendance du médiateur et ses mots qui ont ouvert une porte.

 

Haut de page